Demande de devis
 

Comment rédiger une newsletter efficace ? Facile…suivez le guide !

Rédiger une bonne newsletter est un exercice facile à condition de respecter certaines règles. Sans cela, votre newsletter n’atteindra certainement pas son but : être lue et générer du trafic vers votre site web.

Loin d’être démodée et obsolète, la Newsletter -ou infolettre en français- est classée par les internautes comme le levier publicitaire le plus efficace. (33 %¹ d’entre eux déclarent avoir acheté un produit après l’avoir vu dans un email envoyé par la marque).

Rappelons qu’elle concerne un public qui s’est inscrit à ce service et donc, qui souhaite avoir de vos nouvelles. Rassasiez-le en lui offrant des communications de qualité, cela rayonnera sur votre marque !

Rédiger une newsletter doit avoir un but. Votre Newsletter doit avoir une raison d’être. Ne la faites pas pour faire comme tout le monde, mais profitez de cette porte ouverte pour établir un vrai lien avec vos clients.

Ils se sont inscrits à ce service, c’est déjà un point positif pour vous. Maintenant, à vous de jouer pour qu’ils ouvrent cette newsletter, qu’ils la lisent et qu’ils passent à l’action.

Contactez rapidement les nouveaux abonnés à votre newsletter

rédiger newsletter efficace

 Dés leur adhésion à ce service, envoyez à vos inscrits un premier mail pour leur souhaiter la bienvenue. Si vous tardez trop, ils risquent de vous oublier tout simplement. Et, à réception de leur première newsletter, vous risquez d’être relayés dans les spams par ces mêmes inscrits.

Dites vous que la première chose qui saute aux yeux est l’expéditeur

55 % des personnes ouvrent une newsletter car elle connaissent la société expéditrice et elles ont confiance en elle. Mentionnez donc le nom de votre entreprise bien sûr et pourquoi pas un prénom qui rajoutera de la proximité. Tout de suite, c’est plus engageant de lire : « Etienne de la société Y ou Sophie de l’entreprise W » m’ont envoyé un message, plutôt que « info@societe-Z » … adresse mail qui n’inspire que peu d’empathie.

À lire aussi :  Tawk.to : Installez un Live Chat sur votre site pour améliorer l'expérience utilisateur

Et bannissez les noreply@… qui vous font passer pour une société fantôme qui n’est pas vraiment à l’écoute de ses clients.

Adressez-vous à votre prospect directement par son prénom (son nom d’utilisateur). Cela instaurera une proximité, et cette proximité est la base de votre relation de confiance.

Pour plus de fantaisie, vous pouvez rajouter un symbole à l’objet de votre mail.  Un ◆ attirera l’attention et un ⛱  fera penser aux vacances. Soyez pertinents dans vos choix et pensez à la signification des symboles. Notez aussi que selon la messagerie, le navigateur… ces symboles peuvent apparaître différemment.

Ensuite, réfléchissez minutieusement à l’objet de votre infolettre en lui-même :  41,4 % des personnes ouvrent une newsletter en raison de son objet.

Oubliez :

  • les majuscules
  • les termes trop racoleurs (les spam-words) comme « gratuit », « augmentez », « gain », « profit », « exceptionnel »…
  • la ponctuation excessive, les ??? ou !!! ou ***

En suivant ces conseils, jouez sur la subtilité. L’objet « augmentez RAPIDEMENT et GRATUITEMENT vos gains de 100 %!!! » paraît de suite suspect alors que « augmentez votre nombre de prospects » est tout de suite plus fiable. En obtenant la confiance de vos lecteurs, vos verrez votre taux d’ouverture s’accroître.

De plus, si vos envois paraissent suspects, ils risquent d’être listés en spams (indésirables). Les services anti-spams des messageries sont des gardes d’entrées (un peu comme les physionomistes des boites de nuit). Ils analysent votre courriel et classent dans les indésirables ceux qui d’après eux, n’intéresseront pas le destinataire. Chaque service dispose de son algorithme et chaque algorithme de ses propres règles, mais pour tous, le taux d’ouverture de votre newsletter et votre réputation sont des garants de votre légitimité. En gros si vous êtes un habitué, vous rentrerez plus facilement.

rédiger une newsletter efficace


 Une fois que la « sécurité » d’une boîte mail connait bien l’expéditeur, elle le laisse passer sans problème.

Une newsletter engageante mais pas racoleuse

Une fois passé ces étapes, offrez de la qualité. 51,2 % des personnes ouvrent une newsletter car elles l’ont déjà ouvert auparavant et qu’elles ont trouvé le contenu intéressant. Et 21,8 % l’ouvrent car la fenêtre de prévisualisation a retenu leur attention.

À lire aussi :  2 outils pour récupérer les adresses mail de prospects

Choisissez des visuels engageants mais attention, maintenez un ratio correct entre le texte et l’image.

Un mail avec juste une illustration graphique finira dans les spams.

Un mail avec juste du texte captera difficilement l’attention de votre lecteur.

Un bon message instaure les bases de votre relation et consolide votre image de marque

Réfléchissez aux attentes de vos lecteurs. Pourquoi se sont-ils inscrits à ce service ?

Selon les cibles, offrez :

  • du contenu exclusif
  • les dernières nouvelles de votre site/blog
  • des jeux, concours…
  • la promotion d’événement
  • partagez du contenu à valeur ajoutée

Votre objectif est de générer du trafic vers votre site, donc générer des clics enthousiastes sur les liens de votre newsletter. Pour cela, concevez un message simple et clair, avec un appel à l’action explicite.

Aérez votre texte et surtout, tenez vos promesses : vous avez promis du contenu en avant-première alors offrez-le !

Seulement 20 % des personnes ouvrent une newsletter pour le discount !

Ne misez donc pas sur les promos et les rabais pour augmenter votre taux d’ouverture.

Et enfin, respectez la loi en insérant de manière visible un lien pour le désabonnement.

Tout d’abord parce que c’est la loi (et nul ne doit ignorer la loi). Et puis, rassurez-vous, ça n’incitera pas les lecteurs à se désabonner mais cela donnera du sérieux à vos envois.

En conclusion,

Message clair et concis, présentation limpide et intuitive, adressage personnalisé, promesses tenues ; en respectant ces points votre newsletter répondra aux attentes de vos prospects et atteindra aisément son but : être lue et générer du trafic vers votre site web.

  • Si vous avez des remarques ou des questions, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire ou nous contacter directement par ici. Et, si vous souhaitez que l’on s’occupe de votre newsletter, nous en serons ravis !
À lire aussi :  7 actions essentielles et gratuites pour faire connaître votre entreprise sur le web.

¹selon une étude de CCM Benchmark Institut-2015

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (28 votes, moyenne : 4,60)
Loading...

Publier un commentaire