Demande de devis

Comment choisir les meilleurs KPIs pour piloter votre stratégie digitale

Choisir des KPIs (Key Performance Indicators = Indicateurs de performance) à suivre, en fonction de leur type et de ses propres objectifs, c’est pouvoir mesurer ses performances et son ROI. Quelque soit votre domaine d’activité et son modèle (BtoB ou BtoC), il est indispensable de surveiller les retombées de vos actions pour identifier les points forts et les points faibles de vos stratégies et ainsi mettre en place des améliorations continues. Un KPI peut-être une donnée à suivre, mais aussi un taux, un pourcentage, une note… Le nombre de KPIs existants est large. Certains sont évidents et basiques (comme le trafic d’un site internet, le chiffre d’affaire… ), d’autres en revanche sont plus difficile d’accès mais plus pertinents.

Qu’est ce qu’un KPI ?

Un KPI est un indicateur clé à surveiller pour mesurer et rendre compte de sa progression vers l’atteinte d’un objectif défini. Les KPIs rendent directement compte de l’efficacité de vos actions et de vos efforts stratégiques et opérationnels.

Comment choisir ses KPIs ?

Il existe un large de type de KPIs à suivre et plus vous détenez d’expertise, plus vous aurez besoin de KPIs pertinents. Nous les classons principalement suivant l’objectif, puis en fonction du levier marketing à suivre.

ObjectifsCatégories
  • Notoriété
  • Acquisition
  • Conversion
  • Engagement
  • Fidélisation
  • Trafic
  • Marketing
  • Vente
  • SEO
  • Mailing
  • Conversion
  • Chatbot/Livechat
  • Blogging
  • Relation Client
  • Réseaux Sociaux
  • Annonce et Social Ads
  • Performance site

À quelle fréquence analyser ses KPIs ?

  • Régulièrement

Le reporting et l’analyse des KPIs doit être exécuté régulièrement et suivant la fréquence qui convient le mieux votre projet. Pour une opération ponctuelle comme une campagnes publicitaire, un reporting quotidien permet de permet de suivre au plus près la progression vers les objectifs stratégiques tout en étant réactif aux retours obtenus. Ainsi, vous pourrez refficacement optimiser votre stratégie en fonction des résultats intermédiaires.

  • D’année en année
À lire aussi :  Qu’est-ce-qu’une expérience client digitale ?

Généralement, faire un comparatif des statistiques d’une année sur l’autre est indispensable pour produire une analyse complète. Par exemple, les périodes de vacances scolaires, notamment juillet/août, sont des périodes calmes pour beaucoup de secteur d’activité. Les comparer à mai/juin ou septembre/octobre n’a que peu de pertinence. En revanche, comparer et analyser l’évolution d’une année à l’autre permet d’obtenir des informations exploitables.

  • Ponctuellement

Dans les cas d’opérations particulières comme une campagne publicitaire, une campagne d’inscription mailing, une présence sur un salon, un webinaire, une publication d’article, un jeu et concours…

Il faut impérativement définir ses KPIs au moment ou la stratégie est établie. Les indicateurs clés choisis serviront à mesurer les retombées de vos actions et à évaluer votre retour sur investissement.

Comment exploiter ses KPIs ?

Pour que votre suivi des indicateurs soit utile, il faut que son utilisation et son analyse soient simples. Pour cela, il faut concevoir un tableau de bord de suivi de vos KPIs qui permet trois choses indispensables :

  1. Visualiser vos données globalement
  2. Suivre vos statistiques régulièrement
  3. Exploiter facilement vos données

 

Ensuite il ne faut pas se borner à lire vos données brutes car la finalité principale d’un tableau de bord est de piloter une activité, c’est-à-dire, prendre des décisions en fonction des résultats constatés. De plus, un tableau de bord peut également être utilisé pour analyser et comprendre les raisons d’un échec ou d’un succès, ou encore anticiper ses futures actions. On peut synthétiser cela en trois types de pilotage :

  • Pilotage opérationnel : assure le suivi de l’exécution de tâches au niveau des opérations et de la mise en œuvre d’un plan d’actions.
À lire aussi :  Comment définir une stratégie digitale en 14 étapes [ Exemple téléchargeable ]

Exemples de KPIs utilisés : nombre de nouveaux clients par canal d’acquisition, taux de fidélisation, taux de décroché pour un call-center…

  •  Pilotage stratégique : donne une vision globale des activités de l’entreprise, il est souvent remis directement aux décisionnaires et sert à orienter leurs choix stratégiques.

Exemples de KPIs utilisés : progression du chiffre d’affaires, nombre de clients, parts de marché, évolution de la rentabilité…

  •  Analyse de données : l’objectif n’est pas de délivrer de l’information synthétique et opérationnelle, mais de regrouper de la matière pour la compréhension des chiffres. Une des applications directe est l’amélioration continue des processus stratégiques et opérationnels.

Exemples de KPIs utilisés : taux de croissance d’une mailing liste, taux de rebond d’un site, ratio entre nouveaux utilisateurs et utilisateurs récurrents…

Pour élaborer un tableau de bord KPI efficace, il faut donc transformer vos données pour leur donner une valeur ajoutée utile à leur analyse rapide.

Comment élaborer un tableau de bord des KPIs

Pour réussir la mise en place de votre tableau de bord, commencez par suivre ces étapes :

  1. Déterminez le but du tableau de bord : qui en fera l’usage et comment ?
  2. Objectif : pour un objectif donné, vous choisirez les KPIs en rapport direct avec la progression vers celui-ci. Pour être efficace, cet objectif doit être SMART. (spécifique, mesurable, atteignable, réaliste et temporellement défini)
  3. Fréquence de mise à jour : à quelle fréquence les changements des indicateurs sont parlants et suivant quelle périodicité l’interprétation est-elle pertinente ?
  4. Solution technique : une interface simple et intuitive sera un plus dans vos actions de reporting.
  5. Sources de données : où et comment allez-vous collecter les données nécessaires ?
  6. Représentation : quelle est la forme ou le format le plus adapté pour l’analyse d’une donnée ? taux, ratio, pourcentage, courbe de progression, diagramme, histogramme, couleur…
À lire aussi :  Les 6 Coûts Cachés de la Création d'un Site Internet

 

Nos conseils pour réussir votre tableau de bord

    • Choisissez des indicateurs qui font sens et qui permettent de déclencher des actions ciblées. N’oubliez pas que l’objectif du reporting est de faciliter la prise de décision.
    • Limitez le nombre de KPIs pour optimiser la lisibilité et la visibilité de votre reporting.
    • La hiérarchie des indicateurs doit se refléter dans la hiérarchie visuelle de vos rapports. Les tableaux de bord, pour être efficaces, doivent être cohérents dans leur organisation visuelle.
    • Gardez en tête l’objectif du rapport et les personnes auxquelles il s’adresse.
    • Allouez plus de temps à analyser vos rapports qu’à les construire.

Pour gagner du temps et éviter des actions répétitives et chronophages, il est important de penser à l’automatisation de cette tâche. Par exemple, en liant votre compte Google Analytics à Google Data Studio pour obtenir directement une extraction régulière des données vers un tableau de bord personnalisé.

Contactez nous, nous pouvons élaborer votre tableau de bord personnalisé pour piloter efficacement votre activité.

Pour élaborer  et utiliser efficacement vos des tableaux de bord :

 

« L’essentiel du tableau de bord » ‘Alain Fernandez  propose une méthode qui reprend les principes les plus récents de conception de tableaux de bord pour les adapter aux besoins des managers. Rapidité, simplicité et faible coût de réalisation en sont les priorités.

 

 

 

« La boite à outil du chef de projet- 2e éd. -74 outils clés en main + 12 vidéos d’approfondissement » de Jérôme Maes et François Debois.

 

 

 

Si vous suivez un de ces liens et achetez un livre, nous percevons une commission. Le prix reste le même pour vous, et cela nous permet de continuer à alimenter ce blog en articles de qualité.

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Soyez le premier à noter cet article)
Loading...

Publier un commentaire